Il était une fois Aviron

Histoire de savoir ….

Situé en Normandie, dans le département de l’Eure, au nord-ouest d’Évreux, Aviron s’étend sur un territoire de 732 hectares, dont 127 sont boisés. Sa situation géographique a favorisé l’implantation des premiers habitants au Moyen-Age, mais rien ne permet une telle antériorité car la première mention d’Aviron remonte à 1115, date à laquelle Raoul, seigneur de Garambouville, offrit la paroisse au chapitre de la cathédrale d’Évreux. Sa donation atteste de l’existence, dès le XII siècle, de la seigneurie de Garambouville, au sein de la paroisse d’Aviron, ce que l’origine de son nom scandinave -le domaine de Varege- ferait remonter aux invasions vikings. Le Général Louis Marie Tureau de Linières fut le dernier seigneur de Garambouville et premier Maire d’Aviron en 1790. Né à Evreux et mort à Conches en Ouche, il fut un personnage controversé de l’histoire de France. Il fut nommé commandant en chef de l’armée de l’ouest pour combattre le soulèvement vendéen et détruire la Vendée.

Aviron fut réuni à Gauville pour le culte, son église fut mise en vente le 8 août 1812 et achetée par Jean Baptiste Doucerain maçon à Évreux, qui obtenait le 16 février 1813 l’autorisation de la détruire. Aviron venait de perdre son église.


(extrait du recueil d’Aviron « Les Volontés Renouvelées » de Pierre Molkhou)

Le recueil « Les Volontés Renouvelées » est à la disposition des habitants en mairie. N’hésitez pas à venir le chercher pour en connaitre davantage sur l’histoire de votre village.

Se tenir informé

Recevez par email les informations liées aux évènements, aux travaux, au bus...